Vous êtes ici

Géohistoire de la mondialisation - 3ed - Le temps long du monde. 3e édition.
Collection : 
Date de parution : 
16/09/2015
La prise de contrôle de l’Amérique par une poignée d’Européens marque le début de la construction d’un Monde qui s’achève au XXe siècle. Il aurait certainement pu en être autrement. Gengis Khan ou Zheng He initièrent des mondialisations bien différentes. Ces logiques géographiques très anciennes n’ont jamais totalement disparu sous l’aventure européenne et ressurgissent aujourd’hui vigoureusement. Et si le Monde nous paraît si évolutif, c’est bien parce que le récit unique de l’Occident n’était pas sans amnésie.
Alors que s’affirme la Chine, qu’un islam se rêve comme une autre mondialisation, que le rôle de l’Europe devient plus modeste, il est nécessaire de situer le Monde contemporain dans le temps long de sa genèse. L’empreinte européenne, qui durera longtemps encore, peut étonner aujourd’hui : pourquoi l’Europe fut-elle à l’origine de notre mondialisation ? De quelles dynamiques multimillénaires fut-elle le prolongement ? Pourquoi n’est-ce seulement qu’au début du XXIe siècle que la Chine, l’Inde et bientôt d’autres sociétés s’affirment à l’échelle du Monde ?
La troisième édition de cet ouvrage montre, plus encore que les précédentes, que l’histoire globale est devenue incontournable et qu’elle doit tenir compte, dans la longue durée, de la diversité mondiale, de sa géographie et de l’unité de l’humanité. Les questions « Quand » et « Où », particulièrement quand l’histoire est prise à l’échelle du Monde, deviennent un couple indivisible, celui de la géohistoire.
EAN : 
9782200602949
Papier32.00 €