Vous êtes ici

Molière au Panthéon : pétition à emmanuel Macron

Pour l’entrée de Molière au Panthéon [Pétition à Emmanuel Macron]

En 2022, nous fêterons les 400 ans de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin, plus connu sous son nom de plume : Molière.

 

Molière, dont les œuvres contribuent au rayonnement de la France dans le monde depuis 4 siècles. Molière, qui appartient à notre plus beau patrimoine culturel et artistique.

Quelle plus belle occasion de rendre hommage à cet immense auteur que de le faire entrer au Panthéon, monument qui a pour vocation d’honorer les grands personnages ayant marqué l’histoire de notre pays ?!

 

Alors mobilisez vous aux côtés de Francis Huster, acteur, metteur en scène et scénariste, 463e sociétaire de la Comédie Française, passionné de théâtre, que vous avez pu apprécier sur les planches comme au cinéma dans « Chacun sa vie » (2019), « Un homme et son chien » (2009), « Le dîner de cons » (1998), « Tout ça… pour ça ! » (1992), « Si c’était à refaire » (1976) et tant d’autres…

 

… Joignez-vous à son appel au Président de la République et signez la pétition « Pour l’entrée de Molière au Panthéon ».

--->  Je signe la pétition

 

Voici le message de Francis Huster au Président de la République :
via https://www.citizaction.fr/petition/pour-lentree-de-moliere-au-pantheon/

 

 

« Monsieur le Président de la République,

Le Théâtre aura été le phare de ma vie. Il m’a guidé, il m’a éclairé, il m’a offert le plus beau des voyages. Celui qui m’a conduit dans ce monde-ci à faire le tour des âmes de ces poètes de légende dont les vagues incessantes, les océans de mots, les tempêtes de sentiments, les tsunamis de passions auront porté ma destinée là où mes rêves d’enfant l’espéraient tant : un monde d’amour.

 

Une étoile me servait de foi : Molière. Un homme tout simplement vrai. Louis Jouvet avait, trois jours avant son second infarctus, après une première alerte, qui le foudroya en plein été à l’Athénée, confié à Jean-Louis Barrault ses ultimes réflexions sur ce qu’il entendait écrire sur Poquelin et Molière, ce duo de légende. La mort l’en a empêché. Mais lorsque Jean-Louis avant son propre voyage pour retrouver le Patron me l’a fait jurer, j’ai fait serment de ne pas les rejoindre sans laisser témoignage de notre souhait commun de voir enfin la République Française rendre justice au plus grand de tous les Français, Molière, auquel l’Académie Française commit l’indécence de refuser sa présence qui à elle seule valait toutes les autres.

 

Parce que Molière aura honoré la France en lui offrant depuis quatre siècles d’incomparables moments de rire libérateur, de courage humaniste, de pure tendresse humaine devenus les drapeaux d’âme de notre République, parce que le français est la « langue de Molière », parce que pour le monde entier son œuvre continue d’être l’image de ce que la France a de plus bouleversant – son insolence et son amour de la vérité –, j’ai voulu au nom de tous ceux, par millions depuis quatre siècles dans tous les pays, à travers les continents, qui l’ont aimé et servi, par les milliers de mots de ce texte, officiellement ouvrir la page sur laquelle sera inscrite pour lui rendre enfin justice l’entrée de Molière au Panthéon, à l’occasion du 400e anniversaire de sa naissance, le 15 janvier 2022.

 

Avec toute ma gratitude et mon espoir.

 

Bien à vous,

 

Francis Huster, 463e sociétaire de la Comédie-Française »